Nos adhérents


A ce jour (juin 2019), nous sommes quatre vingts adhérents à l'association Désirs d'école.

 

Nous sommes :

  • des citoyens engagés
  • des conseillères pédagogiques
  • des enseignant-e-s du 1° degré
  • des enseignant-e-s de lycées et lycées professionnels
  • des enseignant-e-s de classes préparatoires
  • des inspecteurs, inspectrices de l’Éducation Nationale
  • des formateurs, des formatrices
  • des parents d'élèves

 

Nous sommes originaires des départements du Rhône, de l'Ain, de Charente maritime, de l'Isère, de la Drôme, du Jura, de la région parisienne, du Lot-et-Garonne, de la Réunion, de Guyane, d'Allemagne...

 

Certain-e-s ont déjà une page dans la rubrique "les contributions de nos adhérents". D'autres, vous peut-être, participent à la vie de la plateforme collaborative. Nous espérons que vos contributions rejoindront bientôt les leurs. N'hésitez pas à nous contacter !

 

Nous espérons que vous aurez l'occasion de vous rencontrez au cours de l'année à l'occasion d'une de nos actions.

Quelle identité singulière pour notre association ?


 

Dans un contexte de maltraitance institutionnelle et de désespérance professionnelle...

 

Désirs d’école

 

aspire à devenir un espace de bientraitance,

de ressourcement,

de résistance à l’arbitraire.

 

Un tremplin vers l’exercice d’une responsabilité éducative éclairée et assumée ?

·

Dans un contexte associatif déjà très riche, il est légitime d’interroger la spécificité de Désirs d’école dans l’univers pédagogique français. Comment se situe-t-on, par rapport aux mouvements d’éducation nouvelle, à l’ICEM, au GLEN, mais aussi par rapport à ATD quart monde, à l’AGSAS ?

 

Désirs d’école a incontestablement des valeurs humanistes communes avec ces mouvements. Individuellement, nous avons tous été, et sommes encore  impliqué-e-s, nourris par l’un ou l’autre de ces courants de pensée. Nous savons que nous en sommes les héritiers, mais nous savons aussi que ces appartenances ne nous ont pas permis de préserver et développer, au niveau national, la dimension humaine et démocratique de l’école.

 

Aujourd’hui le contexte est différent de celui qui a donné naissance à ces courants. Le peuple scolaire a peu à voir avec celui du XX° siècle et des élèves, même très jeunes (en maternelle), remettent en question l’autorité et les pratiques de leurs enseignants. Les nouveaux collègues entrent dans le métier sans avoir bénéficié du foisonnement intellectuel et pédagogique qui accompagne les mouvances associatives. Ils n’ont ni la distance, ni la formation, ni les ressources pour faire face au métier autrement qu’en appliquant, sans en les interroger, des directives de plus en plus contraignantes et souvent inadaptées à leur situation particulière. Ils perdent le sens de leur engagement et souffrent d’isolement, d’épuisement. Les collègues les plus impliqués en viennent à douter de leurs capacités à exercer ce métier dans le respect des valeurs de « liberté, égalité, fraternité ».

 

 

 

 

L’association se positionne comme un relai, un soutien à toutes ses personnes qui rêvent d’une école accueillante, exigeante et solidaire.

 

Nous ne défendons aucune idéologie particulière, aucun dogme.

Nous défendons « juste » des valeurs humanistes et le droit imprescriptible de chaque professionnel

de pouvoir agir en conformité avec elles.

 

Nos adhérents arrivent avec leurs aspirations, leurs besoins, leurs ressources.

Nous sommes là pour les accompagner et promouvoir leurs initiatives.

 

Nous nous fixons aussi comme objectif de faire vivre ces valeurs au sein de l’association.

 



Certains, certaines sont d’abord désireux d’un engagement politique et souhaitent participer à une réflexion de fond sur l’école et la société, élaborer un projet viable pour l’école, des préconisations réalistes pour améliorer les conditions d’enseignement et d’apprentissage dans les établissements scolaires.

 


Certains, certaines sont d’abord désireuses de s’engager dans des actions- recherche et poursuivent, par exemple,  avec nous celle de « Lire le monde ». Pour cette année 2018-2019 nous travaillons à partir du film Zootopie avec Vincent, Camille, Kévin, Emmanuel et Josse.

 


 

Certains, certaines sont d’abord désireux de découvrir/partager des dispositifs pédagogiques ayant fait leurs preuves.

 

Désirs d’école favorisera donc des rencontres pour permettre aux adhérents de parler ensemble de leurs valeurs et proposer des préconisations 

(soirées débats /écriture, séminaires, journée de co-réflexion)…

Nous sommes prêts aussi à soutenir  les initiatives innovantes des adhérents.

 

Nous organiserons, chaque année et à la demande,

des rencontres et des Forum des savoirs 

 

 


L'équipe du conseil d'administration


Josse Annino

Co-présidente

D'abord professeure à l'école primaire et dans l'enseignement spécialisé, j'ai ensuite consacré ma carrière à la formation des enseignants, à l'Iufm puis à l'Espé de Lyon.

J'ai particulièrement investi les questions transversales à l'enseignement : la relation d'aide,  la gestion de la classe, la différenciation pédagogique, l'évaluation, et surtout,  l'aide aux élèves en difficulté... C'est le désir de faire réussir ceux qui sont le plus éloignés de l'école et des apprentissages scolaires qui m'a guidée tout au long de ma carrière. 

Je reste convaincue qu'ils sont une plus-value pour notre société et qu'en résolvant les défis qu'ils nous lancent, ils nous permettront de réduire les inégalités sociales, de construire un monde plus juste, plus respectueux de la diversité humaine.

J'ai été formée à l'écoute et à l'animation de groupes de Soutien au Soutien par Jacques Lévine et je suis toujours membre actif de l'Agsas.

Je suis aussi artiste peintre (aquarelles, huiles, calligraphies). Je travaille et j'expose dans mon atelier des monts du lyonnais.

Ma réflexion et mon désir de partager et de transmettre ont été nourris par l'enthousiasme, l'exigence et le questionnement des élèves, des étudiants et des stagiaires que j'ai rencontrés.

Merci à eux !


Béatrice Venard

Secrétaire

Deux passions ont nourri mon parcours : la protection de l’environnement et l’éducation. La première m’a d’abord conduite à étudier les rivières dans le cadre de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse puis à les défendre en tant que coordinatrice du réseau « Saône vivante – Doubs vivant ».

 

J’ai ensuite enseigné pendant 15 ans et naturellement j’ai développé l’éducation à l’environnement dans les classes et les écoles primaires dans lesquelles j’ai exercé.

Pendant 10 ans, j’ai eu des fonctions de conseillère pédagogique spécialisée en éducation au développement durable et certaines années en sciences. Je suis actuellement conseillère pédagogique généraliste dans la Drôme avec une mission EDD.

 

Si ma spécialité est l’éco-citoyenneté, il est évident pour moi que le respect de l’environnement est intimement lié au respect de soi et des autres dans le cadre d’une école humanisante et c’est dans cet esprit que j’enseigne et forme.

 Le monde associatif dans lequel je me suis toujours investie, en particulier celui de la protection de la nature et de l’éducation à l’environnement, m’a beaucoup appris sur le faire ensemble, la co-élaboration et j’ai à cœur d’essaimer cet état d’esprit.


Vincent Massart

Administrateur

 

Enseignant et formateur depuis plus de 20 ans.

La question de rendre le monde intelligible pour les générations qui arrivent est une condition indépassable si nous voulons voir des jeunes s’engager, agir pour transformer de et dans ce monde.

Le métier d’enseignant, à ce titre, est une chance pour celles et ceux qui l’exercent ; une chance de pouvoir proposer des espaces pour réfléchir et partant, inventer, imaginer notre devenir commun.

 

Enseignant et formateur depuis de longues années, je sais à la suite de Spinoza que : “Les hommes se trompent en ce qu’ils se croient libres et cette opinion consiste en cela seul qu’ils sont conscients de leurs actions, et ignorants des causes qui les déterminent”.

Ma conviction aujourd’hui est qu’il est non seulement nécessaire mais maintenant urgent de participer, même humblement, à l’avènement de femmes et d’hommes libres capables d’élaborer les conditions pour vivre en paix ensemble à l’échelle de l’humanité, en paix également avec notre terre. Ce devrait être la mission prioritaire de toute école et c’est le projet que je souhaite promouvoir dans le cadre de cette association « Désirs d’école ».

 


Kévin Boeking

Administrateur

 

Développer une intelligence sensible du monde est à portée de main, comme pas mal de choses essentielles.

 J’ai eu la chance de connaître Vincent et Josse sur les bancs de l’ESPE, j’ai par la suite enseigné en milieu ordinaire pour finalement me spécialiser dans les questions de handicap et de logique inclusive. Je coordonne actuellement une Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) à Lyon.

 

Je suis pour une pédagogie du « pas de côté », où l’on apprend d'un déséquilibre nouveau, parce qu’aller de l’avant consiste en un enchaînement de déséquilibres.

Je vois l’association Désirs d’école comme un moyen de promouvoir une école à l’échelle humaine qui prend ses libertés, et ça me plaît.

 

Cécile Perret

 Co- présidente

 

Professeure de Français, Histoire-géographie en Lycée professionnel, j'enseigne en milieu pénitentiaire depuis 5 ans. Les valeurs portées par Désirs d'école sont en cohérence avec ce que je défends au sein de l'éducation nationale, ou des Maisons familiales rurales, où j'ai travaillé auparavant.

L'attention portée à la réussite de chaque élève, dans une dynamique inclusive et bienveillante ; le partage au sein de la classe de relations apaisées propices à l'épanouissement des élèves autant que des enseignants ; la conviction que le dialogue et la curiosité mutuelle sont des outils fondamentaux pour faire naître le désir de grandir ; la confiance dans la capacité des jeunes à apprendre et nous surprendre sont autant de motivations qui me portent au quotidien.

 Les défis contemporains méritent et nécessitent une école enthousiaste, dynamique, habitée par des femmes, des hommes et des jeunes fiers de leurs engagements et optimistes !

Désirs d'école peut apporter sa pierre à l'édifice...

Voilà en tout cas le sens de mon engagement dans l'équipe !

 


Carine Courant

Trésorière

 

J'enseigne les mathématiques en classe préparatoire depuis plus de vingt ans et j'ai longtemps eu un engagement associatif auprès des enfants et des adolescents.

Je pratique la sculpture sur pierre et j'expose régulièrement dans des salons.

Aujourd'hui, c'est avec plaisir que je mets mes compétences au service de Désirs d'école dont les valeurs sont en lien, à la fois, avec mon métier d'enseignante et mes engagements passés.

 


Anne-Marie Mathey

Administratrice

J’ai aimé enseigner l’allemand durant presque 40 ans au Collège et au Lycée, certainement parce que – grâce aux élèves qui n’ont cessé de m’apprendre ce qu’enseigner veut dire – je ne me suis jamais ennuyée. J’ai aussi aimé, en tant que formatrice, partager avec les collègues la réflexion pédagogique et l’analyse de situations de classe. Ma rencontre avec des « élèves à besoin éducatif particulier » m’a poussée à mettre en place des pratiques de classe où tous les élèves peuvent trouver comment exprimer leur talent. De par mes responsabilités, dans mon collège, de pilotage d’un dispositif d’accueil pour les enfants intellectuellement précoces j'ai été conduite à travailler des questions comme les difficultés d’apprentissage, la motivation, la relation d’aide…

Ma formation à l’écoute m’a permis d’accompagner les élèves et leurs parents durant leurs années au collège. Depuis mon départ de l’Éducation Nationale, c’est au sein de l’AGSAS que je continue à œuvrer pour une École plus humanisante, en particulier en animant des groupes de Soutien Au Soutien.

J’ai, par ailleurs, toujours pratiqué la lecture à haute voix, que ce soit dans le cadre de la classe comme outil de médiation ou maintenant en animant des ateliers pour adultes : c’est un plaisir que j’aime faire partager.       


Emmanuel Soccodato

Administrateur

 

Je suis enseignant dans le primaire où j'ai pu parcourir tous les niveaux de classe.

 

Avant de présenter le concours, j'ai travaillé dans le milieu culturel et associatif pour des compagnies d'arts de rue, de théâtre et de danse. J'ai participé à des projets qui m'ont amené à intervenir tant à l'université qu'en institutions spécialisées, en lycée professionnel et en collège, notamment pour le projet européen "Européan Joystick Orchestra" avec le studio de création musicale "PUCE MUSE". Je conserve une activité artistique en dehors de l'éducation nationale où je mêle arts numériques, poésie, musique, théâtre, magie et pédagogie.

 


Marc Sohier

Administrateur

 

Ancien Chef d’établissement scolaire (Collège et Lycée), je souhaite mettre mon expérience professionnelle et associative au service des personnes, des équipes et des organisations.

 



Nos engagements

Télécharger
Statuts de l'association.pdf
Document Adobe Acrobat 452.9 KB

 

Nous savons qu'il est possible de rendre à l'école ses lettres de noblesse, d'en faire un lieu où enfants, adolescents et adultes aient plaisir à se retrouver ensemble, à travailler et étudier.

 

Nous pensons que c'est en basant la réflexion et l'action pédagogique sur une confiance mutuelle entre parents, enseignants et élèves ; en mobilisant toutes les formes d'intelligence et en soutenant les initiatives locales que nous aiderons l'école à relever avec succès le défi de l'hétérogénéité grandissante du XXI° siècle.

 

Nous nous engageons à considérer les enseignants, les élèves et leur famille, y compris les plus fragiles, comme des personnes du monde importantes et apportantes pour la communauté.

Avec eux et avec des experts partageant nos valeurs humanistes (pédagogues, psychologues, anthropologues, philosophes, sociologues, etc.), nous nous engageons à conduire une co-réflexion sur l'école et sur les actions à mener pour réduire les inégalités sociales et construire la paix.

 

Nous mettrons nos moyens humains, matériels et financiers au service de la formation de nos adhérents, de la réalisation de leurs projets et de la diffusion de leurs idées.

 

Anne-Marie, Béatrice, Carine, Cécile, Emmanuel, Josse, Kévin, Marc, Vincent, Séverine.


L'école dont je rêve...

"Moi j'aimerais que quand il y a un nouveau dans la classe, on prenne le temps de faire des petites choses avec lui."

Lucie, 7 ans